forum de Erdnaxel


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Similitudes et diférences des quatres religions de la pensée unique.

Partagez
avatar
Sphinx

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2017

Similitudes et diférences des quatres religions de la pensée unique.

Message par Sphinx le Dim 11 Juin - 17:20

1) Judaïsme = monothéisme issue d'Akhenaton = qu'un Dieu, qu'une vérité, qu'une voie à suivre etc. = une idéologie adepte de la pensée unique
2) Christianisme = monothéisme issue du judaïsme = qu'un Dieu, qu'une vérité, qu'une voie à suivre etc. = une idéologie adepte de la pensée unique
3) Islam = monothéisme issue des judéo-nazaréens etc. = qu'un Dieu, qu'une vérité, qu'une voie à suivre etc. = une idéologie adepte de la pensée unique
4) National-socialisme = qu'un idéal, qu'une vérité, qu'une voie à suivre etc. = une idéologie adepte de la pensée unique

Théoriquement, j'ai l'impression que "nous sommes" plus ou moins conditionnés à croire que :
1) Moïse est le fondateur du judaïsme (il aurait écrit la Torah etc.)
2) Jésus est le fondateur du christianisme
3) Muhammad (ou Mahomet) est le fondateur de l'islam
4) Hitler est le fondateur du national-socialisme
avatar
Sphinx

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2017

Re: Similitudes et diférences des quatres religions de la pensée unique.

Message par Sphinx le Dim 11 Juin - 17:24

Dans le judaïsme, il y a (notamment) deux personnages importants qui n'ont jamais existé, à savoir Abraham et Moïse. Ces personnages sont aussi inspirés de personnes réelles, à savoir notamment Akhenaton pour Abraham et Hammourabi pour Moïse.

Akhenaton (encyclopedie Larousse) http://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Am%C3%A9nophis_IV_qui_prit_le_nom_d_Akhenaton/104459
"Aménophis IV, qui prit le nom d'Akhenaton est le 10e roi de la XVIIIe dynastie égyptienne (1372-1354 avant J.-C.)."


____

Hammourabi (encyclopédie Larousse) http://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Hammourabi/111484
"Sixième roi (1793-1750 avant J.-C.) de la Ire dynastie de Babylone.
N'ayant hérité que d'un domaine limité (6000 km2) autour de la grande ville, il est d'abord un allié subordonné du roi Shamshi-Adad Ier (v. 1781). C'est dans cette période que Hammourabi enlève Our et Isin au roi de Larsa. Puis, pendant 18 ans, il pratique une politique extérieure prudente où il utilise les troupes de ses alliés. À partir de 1763, il remporte une série de victoires et ruine les autres royaumes de Mésopotamie : Larsa (1762), Mari (1758), Eshnounna (1755), Assour (1754 ?). Il consacrera ses dernières années à unifier l'administration et la justice en basse Mésopotamie, période pendant laquelle fut rédigé le code d'Hammourabi."




avatar
Sphinx

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2017

Re: Similitudes et diférences des quatres religions de la pensée unique.

Message par Sphinx le Dim 11 Juin - 17:28

Abraham = Akhenaton = "le père" des arabes et des juifs
Sarah = Néfertiti = "la mère" des juifs
Agar = Kiya = "la mère" des arabes

Adonaï= Aton-aï

Aaron ("grand-prêtre". Fit édifier le veau d'or) = Horemheb (grand prêtre d'Amon. Fit édifier et restaurer des temples du Dieu-Taureau)

Isaac ( 2ème fils d'Abraham, de sa 1ère femme Sarah) = Toutankhamon ( 2ème fils d'Akhenaton, de sa 1ère femme Néfertiti)

Ismaël (1er fils d'Abraham, de sa 2ème femme Agar) = Smenkhkarê (1er fils d'Akhenaton, de sa 1ère femme Kiya)

Josue (successeur de Moïse, a conquit Canaan) = Seth-Y (successeur de Ramsès, a conquis Cannaan)  

Israël = peuple de Dieu = Fils de Dieu
Is-Ra-El = Is : Fils, Ra : Soleil, El : Dieu = Fils du Dieu Soleil

sion ("sioniste") = SION = Set, Isis, Osiris, Nerphtys

Amen (signifie : ainsi soit-il) =  Amon (signifie : celui qui est)
___




avatar
Sphinx

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2017

Re: Similitudes et diférences des quatres religions de la pensée unique.

Message par Sphinx le Dim 11 Juin - 17:34

J'ai l'impression qu'à l'origine, le christianisme était plutôt une secte dont Jean-Baptiste y adhérait. :interroge: En fin de compte, c'était surement Jean-Baptiste qui était (plus ou moins) le fondateur du christianisme.

Smile En tout cas, ce qui est notamment fréquent dans "les" religions, "les" sectes et "les" partis d'extrême droite : ce sont les théories du complot.

Adolf Hitler
"Au-delà de l'Europe et dans le monde entier. La juiverie internationale sera reconnue comme étant une totale menace diabolique."

Propagande nazi :
"Un jour notre patience sera épuisée! Et alors, les juifs auront leurs bouches sales et menteuses farcies! C'est la substance de ce groupe de "faiseur de démocratie". C'est à dire la subsistance de quelques centaines de géants capitalistes qui contrôlent toutes les entreprises et leurs actions. Et qui en fin de compte dirigent le peuple. Ils ne portent aucun intérêt envers la grande majorité du peuple. Les juifs! Ils sont les seuls pouvant être considérés comme éléments internationaux car ils font leurs business partout. Il s'agit d'une petite clique internationale sans racine qui monte les peuples les uns contre les autres, qui ne veut pas qu'ils aient de paix."
___

Smile Aujourd'hui "les" sectes, "les" religions et "les" partis d'extrême droite raffolent toujours des théories du complot.


avatar
Sphinx

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2017

Re: Similitudes et diférences des quatres religions de la pensée unique.

Message par Sphinx le Dim 11 Juin - 17:36

Le christianisme cesse d'être "des organismes sectaires" pour devenir une religion (une idéologie) grâce ou à cause de Constantin. Le fondateur du christianisme en tant qu'idéologie s'avère être Flavius Valerius Aurelius Constantinus (Constantin), qui fut le 34ème empereur romain.

Michael Scott ( un historien passionné par l'empire romain)
"Sans le vouloir cet empire (l'empire romain) nous a laissé une religion, le christianisme. Aux yeux des chrétiens, l'élément fondateur de leur foi est un événement, et c'est la crucifixion. Aux yeux des romains, en revanche la crucifixion est un simple détail dont on ne retrouve même pas une mention dans le recueil d'histoires."



Constantin Ier le Grand (encyclopédie Larousse) http://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Constantin_I_er_le_Grand/114483
"Naissus, aujourd'hui Niš, entre 270 et 288-Nicomédie 337) empereur romain (306-337), fils de Constance Chlore et de sa concubine Hélène. Fils de Constance Chlore, qui régna de 305 à 306, et de sainte Hélène, Constantin fut le premier empereur chrétien. [...]
2.1. Du culte solaire apollinien…
À l'origine et bien qu'il ait pu ne pas être dépourvu de sentiments chrétiens ou favorables aux chrétiens par tradition familiale, Constantin s'était placé sous le patronage d'Hercule, dans le cadre des filiations divines de la tétrarchie. À partir de 309, il s'attache au culte du Soleil, qui apparaît sur ses monnaies à la place d'Hercule. En 310, en Gaule, il a une vision, celle d'Apollon (qui n'est autre que le Soleil), qui lui promet un long règne.
À la veille de la bataille du pont Milvius, ou au cours même de la bataille (les récits anciens divergent autant qu'il est possible), il aurait eu une nouvelle vision, celle d'un signe, dans le ciel, qui devait lui donner la victoire (in hoc signo vinces – par ce signe, tu vaincras) et qu'il devait marquer sur les boucliers. Certains pensent, assez justement, que ce récit ne serait qu'un « réarrangement chrétien » de la première vision. La vision elle-même d'un signe rappelant le chrisme a été jugée possible du fait de l'éclairage cruciforme que peuvent produire les rayons solaires bas sur l'horizon et réfractés sur des nuages de glace. Toujours est-il qu'on vit apparaître le chrisme sur les boucliers, sur le casque de Constantin et sur son étendard, le labarum, cela étant attesté par les monnaies dès les années 314 à 317.
En fait, des symboles du culte solaire continuèrent à figurer sur les monnaies jusqu'en 324-325, tout comme si Constantin avait hésité entre paganisme et christianisme ou cherché à ne pas se prononcer. Peut-être a-t-il alors professé quelque croyance en un monothéisme syncrétique fait de traditions païennes, de quelques idées chrétiennes et de philosophie néoplatonicienne. [...]
4. Vers le Moyen Âge
Constantin contribue largement au renversement des institutions traditionnelles. L'empereur Julien l'a assez justement qualifié de « novateur » et de « perturbateur des vieilles lois ».
À la cour, la majesté impériale s'impose plus que jamais, et tout ce qui l'entoure est sacré. Au conseil impérial, dénommé consistoire parce qu'on y reste debout devant l'empereur, les séances sont appelées des silences (silentia), car on y subit sans broncher la volonté du maître. Des charges de fonctionnaires apparaissent, caractéristiques d'une monarchie absolue et centralisée : le grand chambellan (praepositus sacri cubiculi), le comte des largesses sacrées et celui du trésor privé, les agentes in rebus, à la fois courriers et inspecteurs. Les comtes (de comes, compagnon) se multiplient, dotés d'attributions inédites et se greffant mal sur les hiérarchies antérieures.
La classe sénatoriale prend les formes d'une noblesse domestiquée : constituée encore par l'aristocratie traditionnelle, elle s'enfle de fonctionnaires qui y sont introduits à titre honorifique. Ainsi, l'ordre équestre disparaît-il presque entièrement. Tous ces personnages de l'ordre sénatorial sont dits clarissimi. Au-dessus du clarissimat est créé le titre de patrice, distinction rarissime.
La préfecture du prétoire devient toute civile : les prétoriens sont supprimés. L'armée continue à évoluer suivant l'impulsion donnée par Dioclétien : les troupes de l'intérieur (comitatenses) s'accroissant aux dépens de l'armée des frontières (limitanei) et les Barbares occupant de plus en plus de places dans les rangs et dans les plus hauts grades. La fiscalité s'alourdit : à la capitation de Dioclétien s'ajoutent la gleba, impôt spécial aux sénateurs, le chrysargyre, qui frappait les marchands, et l'or coronaire, réclamé épisodiquement aux décurions municipaux. Les membres du clergé, bénéficiaires, par ailleurs, de diverses faveurs, n'échappent cependant pas à la capitation ; s'ils sont dispensés des charges du décurionat, la loi veille à ce que les décurions n'entrent pas dans les ordres.
Cette fiscalité est écrasante. Les villageois, les corporations et les collèges sont solidairement responsables de l'impôt. L'hérédité obligatoire des fonctions se généralise dans un but fiscal. Mais les énormes dépenses de l'Empire conduisent à l'inflation. Constantin est l'inventeur du célèbre solidus, monnaie d'or qui succède à l'aureus et qui se veut rigoureusement fixe.
En fin de compte, l'époque constantinienne ne dut pas être très heureuse pour tous ceux qui n'avaient pas de puissants protecteurs ou qui n'avaient pas l'heur de partager les idées religieuses du maître. Constantin imposa à l'Empire un considérable changement d'orientation, qui ne pouvait pas se faire sans réactions ; d'où les portraits très dissemblables que nous ont laissés les contemporains. Si Eusèbe de Césarée, ébloui, l'appelle « le bien-aimé de Dieu, participant du royaume céleste », l'empereur Julien le considère comme un goinfre et un dépensier, et l'historien Zosime, païen, reflétant sans aucun doute l'opinion d'une partie des contemporains, ne voit que la « malice de son naturel » ; sa conversion n'aurait été qu'un stratagème pour expier ses crimes à meilleur compte !"
avatar
Anonyme

Messages : 5
Date d'inscription : 12/01/2017

Re: Similitudes et diférences des quatres religions de la pensée unique.

Message par Anonyme le Dim 11 Juin - 18:05

Sphinx a écrit:1) Judaïsme = monothéisme issue d'Akhenaton = qu'un Dieu, qu'une vérité, qu'une voie à suivre etc. = une idéologie adepte de la pensée unique
2) Christianisme = monothéisme issue du judaïsme = qu'un Dieu, qu'une vérité, qu'une voie à suivre etc. = une idéologie adepte de la pensée unique
3) Islam = monothéisme issue des judéo-nazaréens etc. = qu'un Dieu, qu'une vérité, qu'une voie à suivre etc. = une idéologie adepte de la pensée unique
4) National-socialisme = qu'un idéal, qu'une vérité, qu'une voie à suivre etc. = une idéologie adepte de la pensée unique

Qu'est ce qui n'est pas selon toi "la pensée unique" ?

Sphinx a écrit:Aujourd'hui "les" sectes, "les" religions et "les" partis d'extrême droite raffolent toujours des théories du complot.

Il faudrait que tu définisses ce que tu appelles "théorie du complot". Je ne comprends pas ton paradigme. Veux-tu dire que les complots n'existent pas ?
J'ai l'impression qu'il y a une pensée unique qui nous pousse à rejeter tout ce qui sort des clous en le nommant "théorie du complot", à tort ou à raison.
Par exemple, pour reprendre ce qu'il y a dans la vidéo que tu as mis en lien, je ne crois pas en l'existence des reptiliens, même si cela reste intéressant d'écouter des gens qui ont plus d'imagination que moi. En revanche, le fait qu'il y ait des réseaux d'entraide professionnelle au sein de la franc-maçonnerie, le fait qu'il y ait des groupes de pression en Europe et aux USA qui poussent à soutenir l'entité sioniste, c'est factuel. Cela gène certainement des gens d'aborder le sujet, mais c'est factuel. Mais si tu veux développer une argumentation appuyant le fait que ces réseaux n'existent pas, je suis intéressé.

Jesus et Horus

( Anonyme a envoyé un lien d'un site "de propagande" chrétien qui œuvre plus ou moins dans un but prosélyte.)
avatar
Sphinx

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2017

Re: Similitudes et diférences des quatres religions de la pensée unique.

Message par Sphinx le Dim 11 Juin - 18:22

Anonyme a écrit:Qu'est ce qui n'est pas selon toi "la pensée unique" ?

L'esprit critique par exemple est contraire à la pensée unique. Sinon plus simplement, je peux dire que "le polythéisme" (en théorie) ne fonctionne pas vraiment avec la pensée unique. Car il n'y a pas qu'une Divinité (qui fait autorité sur toute chose), qu'une façon de voir les choses, qu'une voie à suivre, qu'une vérité etc.

Prenons ce verre :



Est-il à moitié plein ou à moitié vide?

Avec une pensée "monothéiste" (une pensée unique) je vais décréter ou on va m'imposer à établir par exemple que ce verre est à moitié plein. Si une personne le contexte, c'est qu'elle se détourne de la voie de Dieu qui n'a qu'une unique vérité valable.

Avec une pensée "polythéiste", je peux décider que ce verre est soi à moitié plein ou à moitié vide, voir qu'il est autant vide que plein. Si une personne contexte que le verre est à moitié plein (car il le voit à moitié vide) il n'y aura de soumission à une autorité Divine de l'unique vérité.

Si par exemple "ton" Dieu est "infâme" le polythéiste suivra la voie d'une ou de plusieurs Déités qui ne soit pas "infâme(s)". "Le polythéiste" a le choix de choisir "sa" ou "ses" Divinités, il doit faire des choix, il doit "réfléchir" par lui-même, il est évolutif dans sa quête spirituelle. Tandis que "le monothéiste" n'a pas le choix, il n'y a qu'un Dieu (et si c'est un censure, il se soumettra à un censure), il ne doit pas "réfléchir" mais obéir aux commandement de son Dieu (au final, son esprit se limite ou limitera en s'enferment dans un carcan doctrinal ou dans de la croyance aveugle).

1) "Le polythéisme" s'accorde avec une pensée en accord avec un système politique démocratie.
2) "Le monothéisme" s'accorde avec une pensée en accord avec un système politique totalitaire.

Anonyme a écrit:Il faudrait que tu définisses ce que tu appelles "théorie du complot".

Complot (définition linternaute) http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/complot/[/url]
"Projet secret élaboré par plusieurs personnes contre une autre ou une institution."

Comploter (définition Larousse) http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/comploter/17718
"1) Préparer secrètement une action, en général hostile, néfaste, former des projets secrets, mystérieux : Comploter d'assassiner le président."

Ce que j'appelle une théorie du complot, c'est une hypothèse (se nourrissant généralement du fantasme des uns et des autres) qui dresse un bouc émissaire préparant secrètement quelque chose de négatif dans un but lié au pouvoir.

Anonyme a écrit:Je ne comprends pas ton paradigme. Veux-tu dire que les complots n'existent pas ?

Le problème du raisonnement conspirationniste, c'est qu'il est arbitraire et qu'il existe souvent que pour mieux servir "sa cause idéologique" ou "sa paroisse".

De dire que les complots n'existent pas n'a pas vraiment de sens. C'est comme de dire qu'il n'y a pas "de gentilles ou de méchants" (ou qu'un raisonnement manichéen est forcément faux).


Hitler fait par exemple "du juif" un bouc émissaire et il parle d'un complot juif (et ce n'est pas forcément sans fondement).

Adolf Hitler
"Au-delà de l'Europe et dans le monde entier. La juiverie internationale sera reconnue comme étant une totale menace diabolique."


"Un sioniste" ou une personne agissant pour une organisation juive "criminelle" qui est ou serait à l'origine de la création de l'État d'Israël, pourrait aussi faire de l'aryen un bouc émissaire et parler d'un complot aryen.

Une autre personne pourrait parler d'un complot de la CIA qui serait à l'origine de la création d'Al-Qaïda afin d'avoir entres autres un contrôle, des groupuscules terroristes islamiques, de faire du terrorisme d'état et de pilier des ressources (tel le pétrole) dans les territoires islamiques.  

Une autre personne pourrait parler d'un complot chinois... bref, c'est sans fin et ça peut s'accorder avec un résonnement manichéen. Exemple, ceux de notre race seraient les gentils et on devrait œuvrer pour l'intérêt de sa race face à "la race des méchants" qui comploterait contre "la race des gentilles".
avatar
Anonyme

Messages : 5
Date d'inscription : 12/01/2017

Re: Similitudes et diférences des quatres religions de la pensée unique.

Message par Anonyme le Dim 11 Juin - 18:32

Sphinx a écrit:L'esprit critique par exemple est contraire à la pensée unique. Sinon plus simplement, je peux dire que "le polythéisme" (en théorie) ne fonctionne pas vraiment avec la pensée unique. Car il n'y a pas qu'une Divinité (qui fait autorité sur toute chose), qu'une façon de voir les choses, qu'une voie à suivre, qu'une vérité etc.

En effet, être monothéiste, c'est croire qu'il n'y a qu'une vérité; mais ce n'est pas parce qu'il n'y a qu'une vérité qu'on ne peut pas la voir de plusieurs angles (pour répondre à ton exemple du verre).

Sphinx a écrit:Si par exemple "ton" Dieu est "infâme" le polythéiste suivra la voie d'une ou de plusieurs Déités qui ne soit pas "infâme(s)". "Le polythéiste" a le choix de choisir "sa" ou "ses" Divinités, il doit faire des choix, il doit "réfléchir" par lui-même, il est évolutif dans sa quête spirituelle. Tandis que "le monothéiste" n'a pas le choix, il n'y a qu'un Dieu (et si c'est un censure, il se soumettra à un censure),

Ou il ne se soumettra qu'à l'amour et à la compassion infinie, sans avoir besoin de statues ou de grigris.

Sphinx a écrit:il ne doit pas "réfléchir" mais obéir aux commandement de son Dieu (au final, son esprit se limite ou limitera en s'enferment dans un carcan doctrinal ou dans de la croyance aveugle).

Je n'ai rencontré que deux types d'êtres humains dans ma vie.
Ceux qui suivent des dogmes et qui en sont conscients.
Ceux qui suivent des dogmes et qui n'en sont pas conscients.
Je trouve la seconde catégorie d'être humains bien handicapée dans son cheminement spirituel.

Sphinx a écrit:Ce que j'appelle une théorie du complot, c'est une hypothèse (se nourrissant généralement du fantasme des uns et des autres) qui dresse un bouc émissaire préparant secrètement quelque chose de négatif dans un but lié au pouvoir.


Pourquoi parles-tu de bouc-émissaire ?
Ce que tu appelles "théorie du complot", doit forcément être faux ? Ou existe-t-il des théories du complot qui peuvent-être vraies ?
Quand François Fillon a déclaré être victime d'un complot suite aux affaires, est-ce une théorie du complot ?

Par rapport à ce que tu as publié, sur Horus et Jésus, par exemple, j'aurais pu balayer ça de la main en disant "théorie du complot anti-chrétienne", mais je t'ai envoyé un lien qui dénoue la part de vrai, la part de faux ... Cela me semblait plus intelligent que de te pointer du doigt en te qualifiant de "complotiste" (comme d'autres avant disaient "hérétique").

Sphinx a écrit:Le problème du raisonnement conspirationniste, c'est qu'il est arbitraire et qu'il existe souvent que pour mieux servir "sa cause idéologique" ou "sa paroisse".

Je crois que le terme "théorie du complot" est arbitraire, et qu'il existe pour servir une cause idéologique. Des groupes qui n'ont pas intérêt à ce que certains sujets soient ouverts. Une censure implicite.

Sphinx a écrit:"Un sioniste" ou une personne agissant pour une organisation juive "criminelle" qui est ou serait à l'origine de la création de l'État d'Israël, pourrait aussi faire de l'aryen un bouc émissaire et parler d'un complot aryen.

Oui, en effet. Et selon la façon dont elle est appuyée, certains y croiront, d'autres pas, d'autres partiellement.

Sphinx a écrit:Une autre personne pourrait parler d'un complot de la CIA qui serait à l'origine de la création d'Al-Qaïda afin d'avoir entres autres un contrôle, des groupuscules terroristes islamiques, de faire du terrorisme d'état et de pilier des ressources (tel le pétrole) dans les territoires islamiques.


La CIA est à l'origine de la création d'Al-Qaïda, c'est factuel. Cela a été déclaré publiquement même à la télévision à de nombreuses reprises, y compris par des candidats à la dernière élection présidentielle. La question est, il me semble : "à quel moment Al-Qaida leur a, en partie au moins, échappé des mains, si c'est arrivé ?". C'est là où se situe le débat éventuel.

Adolf Hitler
"Au-delà de l'Europe et dans le monde entier. La juiverie internationale sera reconnue comme étant une totale menace diabolique."

On peut tout à fait reconnaître que des juifs se sont gavés sur le dos des allemands pendant l'entre deux guerres (quasi-certain), même que des réseaux juifs ont comploté pour couler l'Allemagne et se faire un maximum d'argent sur le dos du peuple allemand (j'en suis moins sûr mais admettons); et ne pas être d'accord avec Hitler pour désigner la "juiverie internationale" comme une totale menace diabolique".

Sphinx a écrit:Une autre personne pourrait parler d'un complot chinois... bref, c'est sans fin et ça peut s'accorder avec un résonnement manichéen. Exemple, ceux de notre race seraient les gentils et on devrait œuvrer pour l'intérêt de sa race face à "la race des méchants" qui comploterait contre "la race des gentilles".

Et moi, je suis pour que tout le monde puisse discuter librement des influences bonnes ou néfastes de la CIA, des chinois, des lobbies sionistes, des lobbies du tabac, sans qu'on lui jette l'anathème. Et quand je tombe sur quelqu'un qui exagère l'influence néfaste des chinois, je préfère lui expliquer pourquoi il devrait relativiser, avec des arguments, plutôt que de le traiter de complotiste ou conspirationniste.
avatar
Sphinx

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2017

Re: Similitudes et diférences des quatres religions de la pensée unique.

Message par Sphinx le Dim 11 Juin - 18:44

Anonyme a écrit:Pourquoi parles-tu de bouc-émissaire ?

Question

Bouc-émissaire (définition Larousse) http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/bouc/10360/locution?q=bouc-%c3%a9missaire#169139
"Personne qu'on désigne comme la seule responsable de quelque chose. (Chez les Juifs, à la fête des Expiations, on amenait au grand prêtre un bouc qu'il chargeait symboliquement de tous les péchés d'Israël et qui était ensuite chassé au désert.)"

C'est-à-dire qu'on fixe une personne responsable "de la cause". Exemple dans la coupe du monde 98 la France a gagné 3 à 0 face au Brésil. Des personnes peuvent expliquer leur défaite en mettant tout sur le compte d'un joueur ou de l'entraineur, qui deviendra par conséquent un bouc-émissaire.


"Les brésiliens quand ils gagnent, c'est parce qu'ils sont forts et quand ils perdent c'est parce qu'il y a eu un complot de la FIFA.". Dans cet exemple fictif le bouc-émissaire devient la FIFA, et en même temps cet exemple explique peut-être aussi la facilité de vouloir raisonner de façon conspirationniste.

Anonyme a écrit:Ce que tu appelles "théorie du complot", doit forcément être faux ?

C'est un procédé facile qui permet de servir "sa paroisse", exemple :
- "tu" n'aimes pas les musulmans, "tu" dresses une théorie du complot qui met en valeur le complot islamique
- "tu" n'aimes pas les chrétiens, "tu" dresses une théorie du complot qui met en valeur le complot chrétien
- "tu" n'aimes pas les juifs, "tu" dresses une théorie du complot qui met en valeur le complot juif  
- "tu" n'aimes pas "les athées", "tu" dresses une théorie du complot qui met en valeur le complot "athée"
- etc.

Anonyme a écrit:Ou existe-t-il des théories du complot qui peuvent-être vraies ?

C'est arbitraire par rapport à "ton" jugement et à la paroisse que "tu" sers : ni forcément faux, ni forcément vrai.

Par exemple quasiment tous les organismes sectaires ou religieux pourraient être considérés comme étant des organismes qui comploteraient.

Anonyme a écrit:Quand François Fillon a déclaré être victime d'un complot suite aux affaires, est-ce une théorie du complot ?

:interroge: (Au cas où) à moins de se prendre pour Ishvara, il faut admettre qu'on a pas "la Véritable Conscience" et la connaissance de "la Vérité" pour pouvoir donner "une réponse du vrai" avec une certitude absolutiste de "sa véracité".

Sinon (par rapport à ce que tu écris) François Fillion se met en position de victime et il accuse de complot.  :hum:  C'est peut-être aussi une bonne façon de se dédouaner de ses bêtises et de se faire passer "aux yeux du peuple" pour quelqu'un d'encore honnête, malgré les faits qui semblent témoigner l'inverse.    

Anonyme a écrit:Par rapport à ce que tu as publié, sur Horus et Jésus, par exemple, j'aurais pu balayer ça de la main en disant "théorie du complot anti-chrétienne", mais je t'ai envoyé un lien qui dénoue la part de vrai, la part de faux ... Cela me semblait plus intelligent que de te pointer du doigt en te qualifiant de "complotiste" (comme d'autres avant disaient "hérétique").

Le lien que tu donnes ne dénoue pas la part de vrai ou de faux, juste il envoie dans un site chrétien qui a une démarche plus ou moins prosélyte. Un peu comme si je t'envoyais des vidéos de Morgan Priest, qui va aussi donner des arguments "convaincants" et des arguments "de contre" dans le cadre d'évangéliser et de défendre sa paroisse.


Une autre personne pourrait m'envoyer dans le site d'Haroun Yahaya, pour soi-disant "dénouer la part du vrai ou du faux" de la théorie de l'évolution.

scratch Qu'un créationniste a tort sur le plan scientifique (dans le domaine des sciences naturelles) est une chose, mais qu'il ne puisse pas se défendre en est une autre.    
 
Anonyme a écrit:Je crois que le terme "théorie du complot" est arbitraire, et qu'il existe pour servir une cause idéologique. Des groupes qui n'ont pas intérêt à ce que certains sujets soient ouverts. Une censure implicite.

Avec la masse des théories du complot qui existe. Avec des gens qui font des théories du complot uniquement dans le but de gagner plein de pognons, j'y crois pas trop.  

Smile  Mais bon chacun "sa croyance" ou "sa non-croyance".


Par contre "on peut y voir" dans des organismes "politico-religieux" (que ça soit juif (comme en lien avec l'état d'Israël) ou musulman (comme la Société des Frères Musulmans)). Des techniques "fascisantes" utilisées ou des sortes "de terrorismes de la pensée" qui pourraient notamment servir à empêcher la critique, la diffusion d'informations, la diffusion de connaissances et favoriser la censure ou l'auto-censure tout en essayant de soumettre peu à peu les sociétés à "leurs façons de voir les choses".    

Anonyme a écrit:La question est, il me semble : "à quel moment Al-Qaida leur a, en partie au moins, échappé des mains, si c'est arrivé ?". C'est là où se situe le débat éventuel.

Perso il y a toujours pas le reset qui permettrait surment de mettre plus ou moins fin à l'Arabie Saoudite et aux différents organismes terroristes islamiques comme l'Etat islamique (Daesh), l'organisme de Boko Haram, la Société des Frères musulmans et Jabhat Fateh al-Cham (Al-Qaida). Donc je pense ou j'ai l'impression que la situation n'échappe pas tant que cela "à la CIA". Leur problème me semble pas forcément être Daesh ou Al-Qaida, mais plutôt la Russie.

De plus la Corée du Nord semble fonctionner dans un système totalitaire et elle semble développer des fanatisés (à la religion de Kim Jong-il).  Smile  Avec cette fois-ci de réelles armes de destructions massives.

Anonyme a écrit:On peut tout à fait reconnaître que des juifs se sont gavés sur le dos des allemands pendant l'entre deux guerres (quasi-certain), même que des réseaux juifs ont comploté pour couler l'Allemagne et se faire un maximum d'argent sur le dos du peuple allemand (j'en suis moins sûr mais admettons); et ne pas être d'accord avec Hitler pour désigner la "juiverie internationale" comme une totale menace diabolique".

scratch   D'autres personnes pourraient penser que tu es moins informé que l'était Adolf Hitler. Comme d'autres personnes pourraient penser qu'Hitler comprenait mieux que toi la politique, en ayant éventuellement une vision plus juste de "la réalité de son époque".
avatar
Anonyme

Messages : 5
Date d'inscription : 12/01/2017

Re: Similitudes et diférences des quatres religions de la pensée unique.

Message par Anonyme le Dim 11 Juin - 18:55

Bouc-émissaire (définition Larousse)

Désigner un bouc-emissaire, c'est bien quand c'est vrai, c'est mal quand c'est faux, et quand c'est partiellement vrai, ça doit être corrigé ou nuancé.

Sphinx a écrit:"Les brésiliens quand ils gagnent, c'est parce qu'ils sont forts et quand ils perdent c'est parce qu'il y a eu un complot de la FIFA". Dans cet exemple fictif le bouc-émissaire devient la FIFA, et en même temps cet exemple explique peut-être aussi la facilité de vouloir raisonner de façon conspirationniste.

Si c'est faux, c'est très mal d'accuser la FIFA à tort, si c'est vrai, cela ne devrait pas te gêner. Je ne vois pas où est le problème.

Sphinx a écrit:C'est un procédé "facile" qui permet de servir "sa paroisse", exemple :
- "tu" n'aimes pas les musulmans, "tu" dresses une théorie du complot qui met en valeur le complot islamique
- "tu" n'aimes pas les chrétiens, "tu" dresses une théorie du complot qui met en valeur le complot chrétien
- "tu" n'aimes pas les juifs, "tu" dresses une théorie du complot qui met en valeur le complot juif
- "tu" n'aimes pas "les athées", "tu" dresses une théorie du complot qui met en valeur le complot "athée"
- etc.

Que ce soit facile n'est pas mon problème, il s'agit de savoir si c'est vrai ou si c'est faux.
Par exemple, j'ai répondu à certains sur ce forum qui pointent du doigt l'Islam comme responsable du terrorisme et de la violence dans l'Histoire de l'humanité.
Pas en les traitant de complotistes qui servent leur paroisse, mais en essayant de leur expliquer pourquoi c'est faux.

Anonyme a écrit:(Au cas où) à moins de se prendre pour Ishvara, il faut admettre qu'on a pas "la Véritable Conscience" et la connaissance de "la Vérité" pour pouvoir donner "une réponse du vrai" avec une certitude absolutiste de "sa véracité".

Tu as pourtant l'air bien certain que le complotisme existe et que c'est quelque chose de mauvais intrinsèquement. Moi, je ne vois que le mensonge qui est mauvais, pas le "complotisme".

Sphinx a écrit:Avec la masse des théories du complot qui existe. Avec des gens qui font des théories du complot uniquement dans le but de gagner plein de pognons, j'y crois pas trop.


S'ils mentent pour faire du pognon, c'est mal. S'ils disent la vérité et que cela leur rapporte du pognon, tant mieux pour eux.
avatar
Sphinx

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2017

Re: Similitudes et diférences des quatres religions de la pensée unique.

Message par Sphinx le Dim 11 Juin - 19:01

Anonyme a écrit:Que ce soit facile n'est pas mon problème, il s'agit de savoir si c'est vrai ou si c'est faux.

Mais comment dire...

Si par exemple Abdel dit qu'un aryen partage 94% d'ADN en commun avec un juif, et que Karim dit qu'un aryen partage 99,9% d'ADN en commun avec un juif. Etant donné que je ne suis pas un généticien ou un eugéniste, il m'est pas vraiment possible d'avoir une certitude absolutiste de la vérité, de qui a dit vrai et de qui a dit faux . Donc à un moment donné, soit je deviens moi-même un généticien ou un eugéniste (pour être techniquement capable de le vérifier moi-même) ou soit je dois faire confiance a des généticiens ou des eugénistes. Pour le généticien Lluis Quintana-Murci, nous partageons 99,9% d'ADN avec n'importe quelles autres personnes sur la Terre. Ce qui signifie qu'un aryen partage 99,9 % d'ADN en commun avec un juif. Donc celui qui dit vrai est Karim jusqu'à preuve du contraire.

Maintenant si Abdel rétorque que Luis Quintana-Murci ment, car en fait il adhère à un complot juif ou aryen. bounce "Rahhh mais putain de Dieu, je fais comment pour savoir si en réalité il n'adhère pas secrètement à un complot. Et puis qu'est-ce qui me prouve que Abdel lui ne mentirait pas car en réalité il adhèrerait à un complot reptilien... Bon j'ai cherché dans un site de conspirationniste professionnel... ah ok en fait les deux ont faux car l'aryen partage finalement 96% d'ADN en commun avec un juif et Lluis Quintana-Murci est un menteur car en réalité il adhère secrètement au complot de Satan... mais attend c'est incroyable car en fait Satan lui il adhère au complot d'Allah, qui lui en fait adhère au complot de Muhammad, qui lui en fait adhère au complot de Gabriel, qui lui en fait adhère au complot de Jésus, qui lui en fait adhère au complot de Jean-Baptiste, qui lui en fait adhère au complot d'Abraham, qui lui a en fait le culot de carrément adhérer au complot d'Adam."

Dans ce cas, il y a "l'outil de la génétique" qui nous permet de savoir qui a raison. Et donc d'être en connaissance "du Vrai" pour savoir le vrai du faux des différents avis des gens en lien à la question : combien d'ADN en commun un aryen partage-t-il avec un juif ?


Mais pour ce qui concerne la politique (incluant aussi le politico-religieux), l'histoire, l'information etc. C'est loin d'être aussi simple, puisqu'on n'a pas "un outil radical", qui nous permettrait d'avoir la connaissance du "Vrai" pour pouvoir trancher avec une certitude absolue le vrai du faux.


avatar
Sphinx

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2017

Re: Similitudes et diférences des quatres religions de la pensée unique.

Message par Sphinx le Dim 11 Juin - 19:05

Zeitgeist
"À mesure que l'on s'interroge sur ce que nous croyons savoir, d'où nous venons, la porté réelle de nos actes. On finit par s'apercevoir que l'on nous a menti. Le mensonge est répandu dans toute les institutions. Vous pensez vraiment qu'il n'y a que l'institution de la religion qui n'a pas été touché? Les institutions religieuses de ce monde sont à l'origine de se foutoir. Les institutions religieuses de ce monde sont établis par ces mêmes individus qui décident de votre gouvernement, de votre éducation corrompu et de la mise en place des cartels bancaires internationaux. Nos dirigeants n'en ont rien à faire de vous ou de votre famille. Tout ce dont ils se soucient et qui les a toujours intéressé, c'est de contrôler ce foutu monde. On nous a occulté la présence véritable du Divin dans l'univers, ce que l'homme appelle Dieu. J'ignore ce que Dieu est, mais je sais ce qu'il n'est pas. Et à moins que et jusqu'à ce que vous soyez prêt à regarder la vérité en face où qu'elle aille, qu'importe vers qui elle vous mène. Si vous voulez regarder dans une autre direction ou si vous voulez jouer aux bons élèves, alors quelque part sur la route vous comprendrez que vous avez affaire à la justice Divine. À mesure que vous vous cultiverez, vous comprendrez d'autant mieux d'où provient les choses et tout deviendra plus clair. C'est là qu'apparaîtront des mensonges de partout. Il vous faut connaître la vérité et la rechercher, car la vérité vous libérera. Certains doivent trouver cela difficile d'avoir fait de l'autorité leur vérité plutôt que de la vérité leur autorité. Car en vérité je vous le dis, et je dois vous dire la vérité quand il s'agit de foutaises du plus grand concours de foutaises de tout les temps. Vous devez vous incliner devant l'Eternel champion de toutes les fausses promesses et déclarations exagérées, la religion. Réfléchissons un instant. La religion a en effet convaincu la population; qu'il existe un homme invisible vivant dans les cieux, qui regarde tout ce que vous faites chaque minute de votre vie. Et cet homme invisible a fait une liste spéciale de dix choses qu'il vous interdit de faire. Et si jamais vous faites une de ces dix choses, il existe un endroit tout particulier empli de flamme, de fumé, de brulure, de torture et d'angoisse où il vous enverra vivre pour vous faire souffrir, vous étrangler, vous faire hurler et pleurer encore et toujours jusqu'à la fin des temps. Mais il vous aime et il a besoin d'argents, il a toujours besoin d'argents. Il est le Tout-puissant dans la perfection, l'érudition et la sagesse. Malgré ça, il ne peut pas se passer d'argents. La religion amasse des milliards de dollars. Elle n'est pas soumise à l'impôt, mais elle a toujours besoin d'argents. Si ce n'est pas un ramassis de conneries toute cette histoire [...]"  

cheers  Voilà merci Zeitgeist! Ce sont les termes que je cherchais pour décrire et résumer simplement en moins de cinq mots, ce que sont notamment les religions abrahamiques : "un ramassis de conneries".

avatar
Sphinx

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2017

Re: Similitudes et diférences des quatres religions de la pensée unique.

Message par Sphinx le Dim 11 Juin - 19:21


Zeitgeist
"En outre le personnage de Jésus (résultant d'un mélange littéraire et astrologique), est de manière plus explicite un plagiat du Dieu du soleil égyptien Horus. Par exemple sur les murs du temple de Louxor en Egypte, on retrouve des inscriptions datant de -3500 ans, des images de l'annonciation, de l'immaculée conception, de la naissance et de l'adoration d'Horus. Les images commencent par une pensée annonçant à la vierge Isis qu'elle va mettre au monde Horus. Puis Nef, le saint-esprit fécondant la vierge, puis ensuite la naissance de la vierge et l'adoration. C'est exactement l'histoire du miracle de la conception de Jésus. À vrai dire les similitudes littéraires entre la religion égyptienne et la religion chrétienne sont édifiantes. Le plagiat continue, l'histoire de Noé et de l'arche est directement issue de cette tradition. Le concept de pluie diluvienne est omniprésente dans l'antiquité, avec pas moins de 200 citations qui se chevauchent à différentes époques. Cependant il ne faut pas remonter bien loin pour trouver une source préchrétienne dans l'épopée de Gilgamesh, écrite en 2600 avant J.C. Ce récit parle de pluies diluviennes commandées par Dieu, d'une arche avec des animaux à son bord, et même d'un lâché et du retour d'une colombe. Tous ont des points communs avec l'histoire biblique parmi d'autres vraisemblances. Et puis il y a le plagiat de l'histoire de Moïse. Concernant l'histoire de Moïse, il est écrit qu'il fut placé dans un panier en roseau et laissé à la dérive dans un fleuve afin d'échapper à un infanticide. Il fut ensuite recueilli par une fille de la royauté, puis élevé par elle comme un prince. Cette histoire de bébé et d'un panier, c'est inspiré directement du mythe de Sargon d'Akkad qui date d'environ 2250 ans avant J.C. Sargon naquit et il fut placé dans un panier d'osier afin d'échapper à l'infanticide. Il fut laissé à la dérive dans un fleuve. Il a ensuite été recueilli et élevé par Akhi, une sage femme de la royauté. De plus Moïse est connu comme le législateur, le donateur des dix commandements. Néanmoins l'idée de transmission de la loi par Dieu à un prophète du haut d'une montagne constitue un thème ancien. Moïse est législateur parmi une longue lignée de législateurs dans l'histoire de la mythologie. En Inde Manou était le grand législateur, en Crète Minos gravit le Mont Dicté où Zeus lui donne les lois sacrées, en Egypte c'est Mises qui porte les tables en pierre sur lesquelles sont gravées les lois de Dieu. Manou, Minos, Mises, Moses.  Pour ce qui est des dix commandements, ils seraient tirés du chapitre 125 du livre des morts Egyptiens. Dans le livre des morts l'expression "je n'ai pas volé" devient "tu ne voleras point" , "je n'ai pas tué" devient "tu ne tueras point", "je n'ai pas raconté de mensonges" devient "tu ne devras pas faire de faux témoignages" etc. En résumé la religion égyptienne est probablement à la base du fondement de la théologie judéo-chrétienne : Le baptême, l'au delà, le jugement dernier, la naissance de la vierge, la résurrection, la crucifixion, l'arche d'alliance, la circoncision, les sauveurs, la communion, le déluge, pâques, noël et beaucoup d'autres sont tous des concepts égyptiens prédatant largement le christianisme et le judaïsme."

avatar
Sphinx

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2017

Re: Similitudes et diférences des quatres religions de la pensée unique.

Message par Sphinx le Dim 11 Juin - 19:26

Zeitgeist
"Justin Martyr, un des premiers historiens et défenseurs chrétiens écrivit : lorsqu'il est dit que Jésus Christ notre maître a été conçu sans une union sexuelle, a été crucifié mort et ressuscité à nouveau, puis qu'il est monté au ciel. Nous n'avançons rien de différents de vos croyances concernant le fils Jupiter.
Il dit dans un autre écrit : il est né d'une vierge, acceptez ce point en commun avec vos croyances en Perseús.  

Il est évident que Justin ou d'autres persécuteurs chrétiens savaient à quel point le christianisme et d'autres religions païens se ressemblaient. Mais Justin trouva une solution. Selon lui, c'est le diable qui est responsable. Le diable avait prévu de venir avant le christ pour influencer le monde païen.

Des intégristes chrétiens fascinants! Ces gens là croient réellement que la Terre est âgée de 12 000(/10 000/6000) ans. Je le jure devant Dieu... j'ai alors posé la question à l'un d'entre eux. Et les fossiles de dinosaures? Il a répondu :   albino   des fossiles de dinosaures, c'est Dieu qui les a mis là pour tester notre foi.   scratch Et moi, je crois que c'est Dieu qui t'a mis là pour tester la mienne mec!

La Bible n'est rien de plus qu'un hybride littéraire astrologique, ainsi que tous les mythes religieux avant elle. En fait cette transmission d'une caractéristique d'un personnage à un autre est présente dans le livre en lui-même. Dans l'ancien testament on raconte l'histoire de Joseph. Joseph n'était que le prototype de Jésus. Joseph est né d'une naissance miraculeuse, Jésus est né d'une naissance miraculeuse. Joseph avait 12 frères, Jésus avait 12 disciples. Joseph fut vendu pour 20 pièces d'argents, Jésus fut vendu pour 30 pièces d'argents. Frère Judas suggère de vendre Joseph, disciple Judas suggère de vendre Jésus. Joseph commença son œuvre à l'âge de 30 ans, Jésus commença son œuvre à l'âge de 30 ans. Les coïncidences se poursuivent encore et encore. En plus de cela, y a t-il déjà eu une seule preuve non biblique de quelqu'un vivant sous le nom de Jésus, fils de Marie voyageant avec 12 adeptes et guérissant la population ou autre ? Il y avait une grande quantité d'historiens qui vivait sur et autour de la méditerranée, soit pendant soit vite après l'existence supposée de Jésus. Combien parmi eux relatent l'existence de ce personnage? Pas un seul!

Pourtant, pour être juste ça ne veut pas dire que les défenseurs du Jésus historique n'ont pas prétendu le contraire. Il existe que 4 historiens auxquels ont fait référence pour justifier l'existence de Jésus. Pline le Jeune, Suetonius et Tacitus sont les trois premiers. Chacune de leurs inscriptions se limitent au mieux à quelques mots, elles font références à Christus ou au Christ, qui en réalité n'est pas un nom mais un titre. La quatrième source est Josephus, il a été prouvé pendant des siècles qu'elle était fausse. Malheureusement elle est toujours considérée comme la vérité. Ne pensez-vous pas qu'un type qui peut ressusciter d'entre les morts puis monter au ciel devant les yeux de tous et qui aurait fait une foule de miracles qu'il revendique, n'aurait pas marqué davantage la mémoire historique? Ce ne fut pas le cas! Une fois que l'on pèse le pour et le contre, il y a finalement peu de chance pour que Jésus est réellement existé."
 



Benoit XIV
"Jésus est un personnage fictif [...] Comme résultat naturel de ses tentatives, il ressort l'impression que nous savons très peu de choses fiables sur Jésus et que c'est la foi en sa divinité qui a façonné son image après coup."  

Pape Léon X
"On sait de temps immémorial combien cette fable de Jésus-Christ nous a été profitable."  


Contenu sponsorisé

Re: Similitudes et diférences des quatres religions de la pensée unique.

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 27 Juil - 14:37